Nouvelles générales : Une “Barbie Humaine” affirme être “trop sexy pour travailler” après avoir dépensé pour plus de 200 000 dollars en chirurgie plastique.

Une “Barbie Humaine” affirme être “trop sexy pour travailler” après avoir dépensé pour plus de 200 000 dollars en chirurgie plastique.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une femme qui a dépensé pour plus de 200 000 dollars en chirurgie plastique afin de ressembler à une poupée Barbie a déclaré être "trop sexy pour travailler".

La jeune femme de 22 ans nommée Barbara Luna Sipos, qui est originaire de Budapest, a déclaré que son obsession pour les poupées Barbie a commencé alors qu'elle était enfant.

C'est l'ancien amoureux de Barbara qui a financé la somme de plus de 200 000 dollars qui lui a permis sa transformation.

Dans une entrevue qu'elle a accordée à Mirror, Barbara a déclaré: "J'ai toujours voulu ressembler à un personnage fantastique ou une poupée humaine. Mon premier souvenir d’enfance est de jouer avec des poupées Barbie et j’ai commencé ma "poupéeification" à l’âge de dix-sept ans."

Barbara a subi 10 chirurgies, passant d’une taille 34B à 34F.

Depuis ses chirurgies, Barbara a quitté le travail en tant que réceptionniste parce qu’elle dit que son look et son charisme rendaient les hommes fous: "J'ai donc réalisé que ce genre de travail n’était pas pour moi parce que je vis dans une société où une femme très attirante n’a pas beaucoup d’options pour garder son emploi ou pour obtenir une position supérieure sans donner du sexe aux hommes, ce que je ne voulais pas."

Les chirurgies ont été payées par son ex-mari qui aimait ce look de poupée autant qu’elle.

Ses interventions comprennent également des rhinoplasties pour environ 16 000 $ et une réduction du menton et de la mâchoire en V et une chirurgie du front Barbie, chacune coûtant 16 000 $.

Barbara a également eu un lifting des sourcils pour 6 500 $, un lifting des lèvres pour 3 000 $, des traitements de remplissage pour les lèvres pour 8 000 $, un lifting brésilien des fesses pour un peu moins de 10 000 dollars et même une chirurgie du vagin pour environ 7 000 dollars.

Selon Barbara, il y a toutefois un inconvénient à son look et c'est que parfois, les gens ne la prennent pas au sérieux.

Enfin, Barbara a confié qu’elle essaie de s’entourer de "gens ouverts d’esprit" et qu'elle aime "les impressionner" en prouvant qu’elle n’est pas seulement une "bimbo sans cerveau".

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran