Nouvelles générales : Une bien mauvaise nouvelle pour les francophones au Canada et au Québec

Une bien mauvaise nouvelle pour les francophones au Canada et au Québec

Dernière heure

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
1,615 1.6k Partages

Les résultats du dernier recensement 2016 de Statistique Canada publiés mercredi matin démontrent que le français est en chute libre partout au pays et ce, même au Québec. 

D'après les informations publiées par TVA Nouvelles, ce déclin se ferait au profil des langues immigrantes.

«L’usage du français recule dans la sphère privée, et ce tant dans l’ensemble du Canada qu’au Québec», a déclaré dans son rapport Statistique Canada, dont le contenu a été repris par TVA Nouvelles.

La chute de l'usage de la langue française au pays avait déjà été constatée lors du recensement de 2011. Ainsi, en 2011, la population dont la langue maternelle est le français se chiffrait à 22,0%. En 2016, ce chiffre avait baissé à 21,3% à travers le pays. Quant au Québec, ces chiffres sont passés de 79,7% à 78,4%. 

Toutefois, l'usage de l'anglais serait également en déclin, au profit d'autres langues à travers le pays... sauf au Québec, où le nombre de personnes s'exprimant en anglais comme langue maternelle est passé de 13,5% à 14,4%.

«Dans un contexte de forte immigration comme au Canada, c’est normal de voir le poids relatif des langues officielles de l’anglais et du français diminuer tandis que ceux qui parlent une langue tierce occupent plus de place. Les langues sont en léger recul à travers le pays, dont le français au Québec», a expliqué à TVA Nouvelles Jean-François Lepage, sociologue et analyste chez Statistique Canada, qui estime que l'essor de la langue anglaise au Québec se produit principalement à Montréal, mais est aussi observable dans plusieurs autres villes telles que Québec, Sherbrooke et Saguenay. 

Partager sur Facebook
1,615 1.6k Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Fotolia