Nouvelles générales : Une docteure éclaire les parents quant aux symptômes à surveiller chez leurs enfants lors du retour en classe.

Une docteure éclaire les parents quant aux symptômes à surveiller chez leurs enfants lors du retour en classe.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que de nombreux élèves retourneront d'ici quelques jours en classe, bien des parents se questionnent au sujet des symptômes qu'ils devront surveiller afin de savoir si leurs enfants seront en mesure d'aller ou non à l'école. Une docteure a accepté de les éclairer en répondant à ces interrogations.

Selon la Dre Johanne Blais, médecin au Groupe de médecine familiale Saint-François d’Assise, plusieurs parents devront apprendre à ne pas s'inquiéter inutilement. À titre d'exemple, la spécialiste a expliqué à l’émission matinale Première heure: "Pour les enfants qui commencent à l’école, s’ils ont le nez qui coule, ce n’est pas la COVID. Il faut qu’il y ait de la fièvre, qu’il faut absolument contrôler, et il y a de la toux aussi. Mais il ne faut pas mettre un enfant de côté parce qu’il a le nez qui coule, car il n’y aura pas beaucoup d’enfants à l’école. [...] Faire passer le test désagréable pour les enfants pour un nez qui coule n’est vraiment pas une bonne idée."

Pour ce qui est des cas de fièvre, ce sera la période de 48 à 72 heures suivant l’arrivée de celle-ci chez l’enfant qui sera très importante à surveiller: "80 % des gens qui ont la COVID-19 sont soit asymptomatiques ou peu malades. Le rhume, ça dure environ 5 à 7 jours. Il n’y a pas beaucoup de fièvre. On peut avoir une petite fièvre de base de 38, au début, mais sans plus. Pour la grippe, on a de fortes fièvres, mais ces fièvres-là durent de 3 à 4 jours, mais si on est capable de la contrôler [avec de la médication], on sait que cette fièvre-là va finir par tomber. Et ce n’est pas la COVID-19."

Enfin, dans l'éventualité où une fièvre persisterait ou s'aggraverait, il faudra alors sérieusement considérer une consultation médicale: "Si vous avez un enfant dont le nez coule et qui fait de la fièvre, et que vous avez de la misère à la contrôler, là c’est important de consulter ou d’appeler dans un centre de dépistage."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: iStock