Nouvelles générales : Une église de Laval utilise la même cuillère pour donner la communion à près de 350 personnes

Une église de Laval utilise la même cuillère pour donner la communion à près de 350 personnes

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que la crise sanitaire se poursuit au Québec, une église orthodoxe grecque de Laval a créé un certain malaise en utilisant la même cuillère pour donner la communion dans la bouche à près de 350 personnes.

C'est La Presse qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour de la province. En effet, l'Église orthodoxe grecque Timios Stavros, située à Laval, est en train de faire couler beaucoup d'encre parce qu'elle utilise la même cuillère pour donner la communion dans la bouche à près de 350 personnes. C'était encore le cas ce samedi matin. Ce rituel consiste à déposer un morceau de pain imbibé de vin dans la bouche des fidèles, que cela soit des enfants, des adultes ou des aînés.

La Presse indique que l'Église orthodoxe grecque Timios Stavros est loin d'être un cas isolé puisque le quotidien précise que plusieurs autres églises orthodoxes font de même. D'ailleurs, les 6 églises dont s'occupe la Communauté hellénique du Grand Montréal continuent cette pratique. Trois sont situés à Montréal, deux à Laval et une à Saint-Hubert. «C’est distribué avec une seule cuillère pour l’instant. Notre communauté gère certains aspects de l’Église comme les bâtisses, mais c’est l’archevêque à Toronto qui gère les aspects religieux comme la communion», a expliqué Andreas Crillis, président de la Communauté hellénique du Grand Montréal.

Si la COVID-19 est évidemment sur toutes les lèvres, utiliser la même cuillère peut aussi engendrer un risque d'attraper d'autres maladies.« D’emblée, ce n’est pas une bonne idée de partager la même cuillère, car il y a plusieurs autres virus qui se propagent par la salive comme l’herpès, la gastroentérite, et je pourrais vous en nommer plein d’autres», a rappelé Caroline Quach, pédiatre et microbiologiste du CHU Sainte-Justine. 

Pourtant, La Presse souligne que l’archevêque de l’Église grecque du Canada, Sotirios Athanassoulas, a donné des directives claires sur ce sujet le 14 juillet dernier. «Le célébrant (prêtre) utilisera plusieurs cuillères en acier inoxydable, qui seront à usage unique (une pour chaque individu). Cette méthode élimine (selon les directives des gouvernements) le danger d’utiliser des ustensiles courants». 

Toutefois, pour Andreas Crillis, ces directives s'appliquent seulement en Ontario et pas au Québec. «Nous avons des préoccupations [quant à la COVID-19], mais ce n’est pas à nous de prendre cette décision. Chaque chrétien peut décider par lui-même d’aller faire la communion ou non», a-t-il mentionné au quotidien. Un contexte qui a d'ailleurs poussé certains fidèles à ne pas se présenter à la messe.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: La Presse · Crédit Photo: Adobe Stock