Nouvelles générales : Une femme crache sur le comptoir d'un magasin après s'être fait dire qu’elle avait besoin de porter un masque pour acheter de la bière.

Une femme crache sur le comptoir d'un magasin après s'être fait dire qu’elle avait besoin de porter un masque pour acheter de la bière.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il n'y pas qu'au Canada que le port du masque rencontre de la résistance. En effet, bien qu'il s'agisse d'un des meilleurs moyens d’empêcher la propagation de la COVID-19, le port du masque ne fait pas l'unanimité auprès de la population.

La plupart des magasins ont des politiques en place qui obligent les clients à porter des masques à l’entrée. Cependant, cela ne signifie pas toujours que les gens sont nécessairement obligés de l'être en entrant dans ces commerces.

À titre d'exemple, une femme a causé une scène chez Trader Joe quand on lui a dit de mettre un masque, ou une autre femme a même commencé à jeter ses courses sur le sol dans le supermarché après s'être fait demander d'en porter un.

Malheureusement, ce genre de comportement est très répandu, notamment aux États-Unis, et maintenant, un nouvel incident qui s'est produit à un 7-11 au Texas s'ajoute à cette navrante liste.

Cette fois-ci, il s'agit d'une femme qui souhaitait acheter une caisse de bière et des bonbons, mais lorsqu'elle s'est présentée à la caisse, on lui a dit qu'elle devait mettre un masque.

Non seulement elle a refusé, mais elle n’avait pas non plus de masque sur elle, de sorte que le caissier a été forcée d’offrir de lui vendre un. Cette attention de la part du caissier n'a pas donné l'effet souhaité et au lieu de se montrer reconnaissante, la femme a commencé à élever la voix, en criant à la caissière qu’elle n’allait pas payer pour un masque, ou en porter un d’ailleurs.

Les choses ont rapidement dégénéré et tandis que la colère de la femme s'intensifiait, la cliente enragée a ensuite craché sur le comptoir du magasin, juste en face du commis. 

On ignore si des accusations seront portées contre cette cliente, mais disons-le, c'est un manque de respect total d'agir ainsi en pleine crise sanitaire.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Tip Hero · Crédit Photo: Capture d'écran