Nouvelles générales : Une femme fait quelque chose d’incroyable pour sauver une fillette des crocs d’un chien

Une femme fait quelque chose d’incroyable pour sauver une fillette des crocs d’un chien

Quelle formidable démonstration d’intelligence et de courage !

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
35 35 Partages

Une fillette doit aujourd’hui sa vie à la vivacité d’esprit d’une femme au courage à peine croyable.

Une femme de l’Alberta a littéralement sauvé la vie d’une fillette prise sous les crocs d’un chien en imitant et rugissant «comme une maman ours».

Comme le rapporte l’Agence QMI, la petite Isabella Smith, 7 ans, attendait l’autobus scolaire avec d’autres enfants vendredi matin dans une rue la ville de Saint-Paul, dans le centre de l’Alberta, lorsqu’un chien a surgi pour l’attaquer, rapporte le réseau CTV cité par QMI.

L’animal noir de taille moyenne a mordu plusieurs enfants avant de s’en prendre de manière intensive à Isabella. Diane Chavoyer se trouvait à proximité avec ses deux enfants qui attendaient également l’autobus. Elle a d’abord tenté de protéger les enfants avant de réaliser qu’Isabella était en grand danger.

«Le sang coulait sur son visage et ses cheveux blonds étaient devenus rouges», a-t-elle expliqué à CTV.

La femme a commencé à donner des coups de pieds et de poing à la bête, mais rien ne l’arrêtait. Ellle s’est alors mise à rugir «comme une maman ours» en soulevant et agitant les bras. Le chien a alors pris peur avant de finalement lâcher prise pour prendre la fuite.

«Si ce n’était pas d’elle (de Mme Chavoyer), ma fille aurait pu être défigurée», a souligné la mère d’Isabella, Barbara Smith, précisant que sa fille s’en était tirée avec quelques blessures superficielles.

La propriétaire de la bête a déclaré que son chien voulait seulement jouer avec les enfants et que ceux-ci l’ont inutilement provoqué. Elle a quand même reçu une amende de 250 $ pour avoir enfreint un règlement municipal. 

Partager sur Facebook
35 35 Partages

Source: Agence QMI · Crédit Photo: Calvisson