Une femme tatouée au visage contre son gré n'arrive pas à trouver un emploi

Elle n'avait que 21 ans lorsque c'est arrivé

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 5 mois
Une femme tatouée au visage contre son gré n'arrive pas à trouver un emploi
TikTok

Une femme de Floride peine à trouver un emploi, après avoir été tatouée d'obscénités sur son visage contre son gré, rapporte Unilad.

Taylor White n'avait que 21 ans lorsque son petit ami de l'époque l'abusait physiquement et sexuellement. Le tatouage est survenu le soir de son 21e anniversaire. 

Une femme tatouée au visage contre son gré n'arrive pas à trouver un emploi
Photo : Capture d'écran - TikTok

Son ex-copain l'avait rendue ivre, avant de l'amener dans un hôtel. À son réveil, elle avait si mal qu'elle pensait avoir été agressée.

En se regardant dans le miroir de la chambre vide, elle a réalisé que son visage était dorénavant couvert de tatouages « vraiment horribles ».

Elle a heureusement pu compter sur l'aide d'un ancien tatoueur, qui a essayé de couvrir les obscénités avec du maquillage. Toutefois, le mal était encore visible. 

Une femme tatouée au visage contre son gré n'arrive pas à trouver un emploi
Photo : Capture d'écran - TikTok



Son patron a découvert qu'elle s'était fait tatouer et lui a dit « toi, tu ne peux pas vivre comme ». Il lui a ensuite proposé de couvrir ses tatouages avec de l'encre occultante afin de lui offrir une « vie normale ». 

Toutefois, la dame peine maintenant à trouver des emplois

« J'ai essayé de postuler à des emplois dans le domaine des soins de santé mentale simplement en tant que défenseure. Je comprends que mon apparence est assez différente et qu'elle pourrait peut-être choquer quelqu'un qui souffre de sa propre maladie », a-t-elle déploré.

Le créateur d'une vidéo, The Dad Bot, a décidé de parler de cette histoire au New York Post

«Les problèmes auxquels elle était confrontée ont évidemment eu un effet personnel sur elle.Cela l'empêchait de faire le plus de bien possible », a-t-il raconté. 

Il a ensuite proposer de payer pour le détatouage et la chirurgie au laser. 

« Je ne le fais pas retirer uniquement pour des raisons esthétiques. Cela supprime vraiment une partie de moi que je ne représente plus ou dans laquelle je ne vis plus », dit la dame aujourd'hui âgée de 37 ans.

Articles recommandés:

Source: Unilad