Nouvelles générales : Une fin abrupte pour ce célèbre journaliste

Une fin abrupte pour ce célèbre journaliste

Un renvoi expéditif après une énorme controverse

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
28 28 Partages

Le chroniqueur conservateur Jeffrey Lord a été congédié jeudi par CNN après avoir publié un salut nazi sur Twitter. 

D'après les informations publiées par l'Associated Press (AP), le commentateur avait envoyé le slogan nazi «Sieg Heil!» au président du groupe aux idées de gauche Media Matters for America. Un porte-parole de CNN a d'ailleurs confirmé à l'AP son congédiement en précisant que «les saluts nazis sont indéfendables».

Jeffrey Lord effectuait des chroniques sur CNN depuis le mois d'août 2015 et s'avérait un partisan de Donald Trump. 

Cette semaine, il avait procédé à un échange de tweets assez acrimonieux avec le président de Media Matters for America, en qualifiant le groupe de «Media Matters Fascists» et en déclarant qu'ils étaient «fanatiques contre la liberté d'expression, d'une manière typiquement fasciste, faisant de leur mission de faire disparaître les idées qui ne leur plaisent pas».

M. Lord a finalement envoyé le slogan nazi et refusé de l'effacer, en écrivant: «pourquoi devrais-je effacer quelque chose qui tourne en dérision les fascistes et les Media Matters fascistes?»

Le chroniqueur n'en était pas à sa première controverse chez CNN. Il avait déjà déclaré en mars 2016 que le Ku Klux Klan était un groupe de gauche et que Donald Trump était le «Martin Luther King» en matière de santé. 

Le controversé commentateur n'avait pas répondu aux demandes d'entrevue de l'AP au moment d'écrire ces lignes. 

 

Partager sur Facebook
28 28 Partages

Source: Huffington Post
Crédit Photo: Fotolia