Nouvelles générales : Une maison gratuite est à donner à Québec

Une maison gratuite est à donner à Québec

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales

Il s'agit sans doute d'une des histoires les plus surprenantes qu'on a entendues au cours des derniers jours et elle nous vient de la ville de Québec où une maison vieille de 120 ans est à donner dans l'arrondissement de Beauport.

C'est Le Soleil qui rapporte cette nouvelle qui risque d'intriguer un grand nombre d'entre vous.  En effet, une maison construite en 1900 est à donner dans l'arrondissement de Beauport de la ville de Québec. Le quotidien a découvert cette annonce pas comme les autres sur un site web à succès. Elle portait le nom de «Maison 1900 à donner».  Dans le contenu de cette annonce, on peut voir que le propriétaire est pressé. «Maison construction 1900. Pièces sur pièces. À donner sinon elle sera démolie vers fin août. Situé à Beauport et elle doit sortir du terrain. (à défaire et reconstruire ailleurs)».

Si le vendeur/donneur de cette maison n'a pas répondu aux questions du quotidien Le Soleil, la Société d’art et d’histoire de Beauport a pu apporter des réponses à certaines interrogations. Le vice-président histoire et patrimoine, Pierre Drouin, va notamment expliquer la raison de la vente. «Les propriétaires de la maison, descendants de ceux qui ont construit la maison ancienne, se sont construit une nouvelle maison sur le terrain avant».

Le Soleil se demande pourquoi une maison si ancienne a le droit d'être démolie. David O’Brien, chef d’équipe aux communications de la ville de Québec, a la réponse. «Concernant la valeur patrimoniale de cette maison, la dernière évaluation réalisée la classe comme étant "faible". Le bâtiment n’était donc pas soumis à la réglementation de la Commission d’urbanisme et de conservation de Québec (CUCQ), ni protégé (contrairement aux bâtiments de valeur patrimoniale "supérieure" ou "exceptionnelle"). Par conséquent, le propriétaire a suivi la réglementation d’urbanisme en vigueur pour faire ses demandes de démolition et de construction, qui après analyse, ont toutes deux été acceptées l’année dernière».

Pour Pierre Drouin, la démolition de cette maison vieille de 120 ans semble inévitable, relate Le Soleil. «Comme ils sont à l’extérieur du site patrimonial de Beauport, il n’y a pas grand-chose à faire. Ils sont dans leurs droits». Toutefois, il regrette tout de même qu'une chose pareille se produise. «Ce sera quand même une perte pour le patrimoine beauportois». Le quotidien précise que d'après le rôle d'évaluation municipal, cette maison valait 267 000 $ (178 000 $ pour le terrain et 89 000 $ pour le bâtiment).

Source: Le Soleil · Crédit Photo: Courtoisie