Nouvelles générales : Une mère apprend que son fils de 12 ans souffre d'un cancer, quelques semaines après le décès de son frère jumeau

Une mère apprend que son fils de 12 ans souffre d'un cancer, quelques semaines après le décès de son frère jumeau

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une mère qui a perdu son fils de 12 ans à cause d’une tumeur au cerveau, a appris quelques semaines plus tard que son frère jumeau avait été diagnostiqué avec la leucémie.

Ben Parton avait 11 ans lorsqu’il a été diagnostiqué en mars de l’année dernière avec un glioblastome multiforme, un type agressif de tumeur cérébrale avec un pronostic de survie d’environ 15 mois.

Le jeune garçon a subi 30 séances de radiothérapie et deux cycles de chimiothérapie à l’hôpital pour enfants de Birmingham.

Or, huit mois plus tard, en décembre 2019, le jeune Ben a perdu son combat contre la maladie.

Quelques semaines plus tard après le décès de Ben, Jack, son frère jumeau identique, a commencé à éprouver des maux de dos.

Les symptômes de Jack ont d’abord été associés à un trouble de stress post-traumatique qui aurait pu avoir été causé par la perte de son frère, mais quinze jours seulement après le décès de Ben, Jack apprenait qu'il avait été diagnostiqué avec la leucémie.

La mère de Ben et Jack, Julie Parton, 51 ans, de Cannock, dans le Staffordshire, a expliqué aux médias locaux que les 18 derniers mois avaient été un vrai cauchemar.

Il y a toutefois une bonne nouvelle et c'est qu'après plusieurs mois de traitement, tout indique que Jack a très bien répondu à ceux-ci.

Bien que le jeune garçon, aujourd'hui âgé de douze ans, continuera à subir une chimiothérapie pendant les deux prochaines années et demie, cela devrait faire en sorte que la maladie ne reviendra pas.

Julie a déclaré à Mirror: "En fin de compte, Jack se porte bien, même si certains jours sont incroyablement difficiles. Ben lui manque tellement et je suis certaine qu’il donnerait n’importe quoi pour qu’ils puissent rejouer ensemble au PlayStation."

Julie fait maintenant campagne avec l’organisme de bienfaisance Brain Tumour Research.

Elle exhorte les gens à signer une pétition pour augmenter l’investissement national dans la recherche sur les tumeurs cérébrales.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Mirror · Crédit Photo: Capture d'écran