Nouvelles générales : Une mère découvre des photos volées de sa petite fille sur un site de pédophiles.

Une mère découvre des photos volées de sa petite fille sur un site de pédophiles.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une mère a lancé un avertissement à tous les parents après avoir trouvé des images de sa petite fille sur un site web utilisé par des pédophiles. 

Comme beaucoup de parents, Amanda Morgan n'a jamais hésité à partager sur les réseaux sociaux des photos de sa fille Callia.

Mais Amanda a commencé à se poser des questions lorsqu'elle a constaté que ses photos avaient été partagées sur des "pages mignonnes de bébés" sur Facebook et Instagram. Alors qu'au début, elle croyait que ces pages étaient "innocentes", elle a par la suite réalisé que les photos de sa fille étaient "tombées entre de mauvaises mains".

La mère de 29 ans a été alertée du fait que les photos de sa fille étaient utilisées sur un site inquiétant par d’autres parents qui tentaient de faire fermer le site.

Il y avait un total de trois images de sa fille sur le site. Il s'agissait de photos prises alors qu’elle n’avait que six mois. 

Les images avaient été téléchargées à partir de la page Instagram publique d’Amanda et celles-ci avaient été ensuite éditées de sorte que la jeune fille semblait avoir les yeux vert vif et porter du mascara et du rouge à lèvres.

Dans une entrevue qu'elle a accordée à Unilad, la mère a raconté: "J’ai pleuré de façon incontrôlable pendant 45 minutes lorsque j’ai reçu ce message. Mon partenaire ne pouvait pas me calmer, je sanglotais et tremblais. Je pensais que c’était de ma faute parce que j’avais cette page Instagram. Il y a trois photos de mon enfant sur ce site, je ne l’ai pas maquillée comme ça, je ne voudrais pas me maquiller."

Amanda a été forcée de créer un compte pour le site afin de voir quelles images étaient utilisées, et elle a constaté qu’il y avait des "images de maltraitance sur des enfants partout sur le site web."

Amanda a expliqué: "Les noms d’utilisateur vont de A-Z et chaque lettre a des milliers d’utilisateurs avec des noms d’utilisateur pédophiles. Je n’ai jamais rien vu de tel. Je ne voulais pas trop chercher, parce que je ne voulais pas rester marquée. Ces enfants se font maltraiter et se font prendre en  photos par leurs propres parents. Je me sens tellement malade et je suis triste pour ces bébés. [...] J’ai failli vomir, j’étais littéralement en colère comme si j’allais être malade. Je n’ai pas dormi correctement depuis que j’ai découvert cela."

La mère horrifiée a décidé de partager son histoire en guise d'avertissement à d’autres parents, tout en révélant qu’elle a rendu ses propres comptes privés depuis que les photos de Callia ont été prises. Elle encourage les parents à ne pas partager des photos de leurs enfants.

Amanda a conclu en affirmant: "Mon enfant est couvert, elle porte un pull à manches longues et une jupe dans l’une des photos et vous ne pouvez pas voir sa peau. Je dirais aux parents de s’assurer qu’ils sont couverts sur toutes les photos qu’ils partagent, jamais nus ou dans le bain. Si vous voulez prendre ces photos, gardez-les pour vous, ne les mettez nulle part pour éviter que ces prédateurs mettent la main dessus."

Amanda a signalé le site à la police et a informé Instagram de ce qui s’est passé, mais le site est toujours en ligne.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Unilad · Crédit Photo: Capture d'écran