Nouvelles générales : Une mère monoparentale en retard sur le loyer découvre que son proprio a enlevé les portes et fenêtres de sa maison

Une mère monoparentale en retard sur le loyer découvre que son proprio a enlevé les portes et fenêtres de sa maison

Oui, vous avez bien lu.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Il s'agit d'une des histoires les plus troublantes qu'on a entendues au cours des dernières semaines et elle nous vient de Colombie-Britannique où une mère monoparentale en retard sur les loyers de juillet et août a découvert que son propriétaire a enlevé les portes et les fenêtres de sa maison.

C'est CTV News qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du pays. Jamie Hemson, une mère monoparentale de la ville de Maple Ridge, a vécu une terrible mésaventure qui fait couler beaucoup d'encre. En effet, celle qui a deux enfants a découvert un jour en rentrant chez elle que son propriétaire avait retiré toutes les portes et la majeure partie de ses fenêtres. «Nous étions un peu courts pour le loyer du mois de juillet et mon propriétaire est venu quand je n'étais pas là pour enlever les portes et les fenêtres à l'extérieur et à l'intérieur de la maison».

Jamie Hemson est indignée par le comportement de son propriétaire, raconte CTV News. «Il n'y a pas eu d'avis, il ne m'a pas dit que ça allait arriver. Il a attendu que je sois partie». Sa maison s’est retrouvée donc complètement ouverte, une situation inquiétante pour cette mère monoparentale qui a deux enfants âgés respectivement de 5 et 13 ans. La chaîne de télévision indique qu'elle n'a pas eu d'autres choix que d'emprunter de l'argent pour engager quelqu'un pour colmater les dégâts. Elle utilise désormais un morceau de contre-plaqué en guise de porte.

CTV News a pu s'entretenir avec le propriétaire Tiger Zhang qui ne semble pas très ouvert aux compromis. «Je pense que c'est mieux si elle déménage, elle ne me causera pas trop de problèmes». La chaîne de télévision rappelle que depuis le début de la crise sanitaire, la Colombie-Britannique interdit l'éviction de locataires pour loyers impayés. 

Pour Rocco Triguero, qui est à la tête d'une association de propriétaires de Vancouver, l'attitude de ce propriétaire est intolérable, indique CTV News. «Il n'y a rien dans la loi qui permet à un propriétaire de faire une chose pareille. Un propriétaire ne peut pas détruire une porte dans le but de faire quitter son locataire. C'est absolument mauvais».

CTV News explique que Tiger Zhang a déclaré qu'il ne connaissait pas très bien la législation entourant les droits et les devoirs des propriétaires. «Je pense que cette histoire est une véritable leçon pour m'apprendre la bonne manière de gérer un problème». De son côté, Jamie Hemson espère que l'attention médiatique autour de son histoire permettra d'arranger les choses même si elle admet chercher un nouveau logement.

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: CTV News · Crédit Photo: Courtoisie