Nouvelles générales : Une photo de sans-abris qui dorment entre des lignes peintes sur un stationnement trouble le monde entier.

Une photo de sans-abris qui dorment entre des lignes peintes sur un stationnement trouble le monde entier.

Une situation alarmante.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

La fermeture d'un centre d'hébergement pour sans-abri donne lieu à des scènes irréelles dans la ville de Las Vegas où l'on peut voir un grand nombre de personnes sans domicile dormir dans un stationnement.

C'est 20 minutes qui rapporte cette nouvelle qui est en train de faire le tour du web. Ce mardi 30 mars, une photo a fait le tour des médias sociaux, elle montre des sans-abri dormir dans un stationnement où chaque place est délimitée par de la peinture blanche afin de respecter les mesures de distanciation sociale. La raison d'une scène aussi irréelle ? La fermeture d'un centre d'hébergement qui a dû mettre la clé sous la porte en raison d'une contamination au coronavirus entre ses murs le 25 mars dernier.

Lorsque cette photo a été publiée sur Twitter, de nombreux internautes ont cru d'abord qu'elle n'était pas authentique. Pourtant, après vérifications, 20 minutes indique qu'elle est bien vraie. De nombreuses personnes ont alors exprimé toute leur indignation face à cette scène désolante. L'un d'entre eux résume bien la situation: «Le Nevada, l'un des États les plus riches au monde a peint des cases de distanciation sociale sur le sol d'un stationnement pour que les sans-abri puissent dormir». Un autre affirme que «cette photo résume bien tout ce qui ne va pas dans son pays et sa réponse à la crise du COVID-19».

20 minutes raconte qu'à la base ce stationnement devait être plus «confortable», les autorités avaient installé de la moquette sur le sol, mais elles se sont vite rendu compte que c'était loin d'être la solution idéale pour éviter la propagation du coronavirus.

Toutefois, cette solution est temporaire, souligne 20 minutes. Les autorités attendent que le centre d'hébergement rouvre ses portes suite à une désinfection totale. La date prévue est le 3 avril si tout se passe comme prévu. Le quotidien explique que d'autres villes américaines ont trouvé des solutions plus humaines pour loger les sans-abri pendant la crise sanitaire. La ville d'Oakland a notamment réquisitionné plus de 100 000 chambres d'hôtel pour les loger. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: 20 minutes · Crédit Photo: Unsplash