Nouvelles générales : Une plaque métallique de 33 cm oubliée dans le corps d'une Québécoise atteinte du cancer

Une plaque métallique de 33 cm oubliée dans le corps d'une Québécoise atteinte du cancer

Tous les détails ici...

Publié le par Grands titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
444 444 Partages

Une Québécoise a subi une opération pour un cancer à l'ovaire, en mars dernier. Radio-Canada rapporte qu'à son réveil, elle a immédiatement ressenti une douleur insoutenable non pas là où elle s'est faite opérer, mais plutôt à l'épaule.

Les médecins lui disent que c'est normal que l'opération provoque des douleurs ailleurs qu'à l'abdomen.

Mais les semaines passent et la douleur ne s'en va pas. Elle a pris des anti-inflammatoires et reçu plusieurs injections de cortisone. Tout ça, en plus des médicaments liés à sa chimiothérapie.

Le 22 mai, le couple se rend à l'urgence. Après une examen par résonance magnétique, les radiologistes annoncent la nouvelle à Sylvie Dubé: une lame métallique malléable de 33 centimètres a été oubliée lors de l'opération de mars 2017. 

Ce n'est que le 25 mai que Mme Dubé peut être réopérée. On lui a ouvert l'abdomen à nouveau pour finalement retirer la lame.

L'opération a eu lieu à l'hôpital Notre-Dame du CHUM.

« On sympathise avec la patiente. C'est certain qu'il y a des correctifs qui sont apportés », a affirmé en entrevue à Radio-Canada Charles Bellavance, directeur des affaires médicales et universitaires au CHUM.

De son côté, Sylvie Dubé est heureuse que l'horrible douleur soit finalement disparue. Et elle peut maintenant se concentrer sur son vrai combat: celui contre le cancer.

Partager sur Facebook
444 444 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Rapport médical