Nouvelles générales : Une Québécoise dont la mère est décédée de la COVID-19 est demeurée à son chevet pendant plus de 30 heures.

Une Québécoise dont la mère est décédée de la COVID-19 est demeurée à son chevet pendant plus de 30 heures.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Une femme nommée Micheline Sauriol a expliqué à TVA Nouvelles qu'elle était demeurée plus de 30 heures au chevet de sa mère, alors que celle-ci a été emportée par la COVID-19 au Centre d’hébergement de LaSalle.

C'est jeudi matin que Gisèle Roy-Sauriol, 92 ans, a reçu un diagnostic positif à la COVID-19. La dame avait été transportée d'urgence à l’Hôpital général juif de Montréal après avoir commencé à ressentir des problèmes de détresse respiratoire.

Étant donné l'âge très avancé de la dame, et puisque la maladie avait malheureusement déjà gagné beaucoup de terrain, le personnel médical a décidé de renvoyer la patiente au Centre d’hébergement de LaSalle, afin de l'installer dans une aile isolée et aménagée pour les victimes du coronavirus.

Dans une entrevue qu'elle a accordée à Marie-Anne Lapierre, la fille de Gisèle Roy-Sauriol, Micheline, a expliqué: "Tout le monde courrait partout devant l’inconnu. On entendait tout le monde tousser. C’est triste de voir que les personnes âgées sont un peu laissées à elles-mêmes. Cette soirée-là (quand elle s’est rendue voir sa mère), il n’y avait que deux personnes pour prendre soin de 34 personnes, dont 4 ou 5 infectées par la COVID."

Micheline a poursuivi son récit d'horreur en confiant: "J’ai passé plus de 30 heures, avec le même masque, les mêmes gants. À quel point j’étais protégée quand dans le fond, je pleurais dans le masque qui était mouillé."

200 personnes âgées résident au Centre d’hébergement de LaSalle et à l'heure actuelle, 11 cas ont été confirmés, tandis que 10 autres cas sont présentement en attente afin d'obtenir des résultats.

Selon ce qu'a expliqué Micheline, le personnel du Centre d’hébergement de LaSalle est déjà débordé, et ce, même malgré l'aide des familles et des bénévoles. La fille de Gisèle Roy-Sauriol espère ainsi qu'en partageant les détails entourant le décès de sa mère, elle convaincra encore plus de gens à prendre conscience de la gravité de la situation et à faire preuve de davantage de vigilance.

Enfin, Micheline a conclu en déclarant: "Nos personnes âgées ont fait beaucoup pour la société. Les laisser toutes seules comme ça, je trouve ça triste."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: iStock