Nouvelles générales : Voici ce qui se produira s'il y a un cas de COVID-19 dans une classe.

Voici ce qui se produira s'il y a un cas de COVID-19 dans une classe.

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Alors que les écoliers vont progressivement effectuer un retour en classe au cours des prochains jours, de nombreux mystères planent encore sur la marche à suivre dans les établissements scolaires. Hélène Bourdages, la présidente de l'Association montréalaise des établissements d’enseignement scolaire (AMDES), a bien voulu répondre aux questions de l'animateur de Patrice Roy à cet effet.

L'animateur Patrice Roy a tout d'abord demandé à la présidente de l'AMDES ce qui se produirait dans l'éventualité où un cas de COVID-19 était identifié dans une classe. À cet effet, Hélène Bourdages a expliqué: "Il y a un local qui est prévu à cet effet et l’enfant est isolé avec une personne. On appelle le parent [...] qui vient chercher le jeune."

Pour ce qui est du personnel et des étudiants qui auraient pu avoir été contaminés, Hélène Bourdages a précisé: "Ce qui a déjà été dit, c'est qu'il y aurait pour tous les élèves de l'école une lettre avisant qu'il y a eu un cas de COVID positif à l'école, et il y aurait pour cette classe une lettre disant que cette classe a eu un cas de COVID, donc on inviterait l'ensemble du groupe à se faire tester."

À la suite de cette réponse, Patrice Roy a émis la théorie comme quoi les cours continueraient quand même, mais la présidente s'est montrée hésitante avant de répondre, pour ensuite faire remarquer à l'animateur que sa question était excellente: "Ce matin, la Santé publique a lancé une nouvelle plateforme pour l'autoévaluation. [...] Le test de l'autoévaluation est pour s'autogouverner justement [...] donc ça va être la Santé publique qui va prendre le relais, une fois que les parents auront eu ce message de cas dans la classe."

Enfin, pour ce qui est des situations où un membre de la famille présente des symptômes qui pourraient s'apparenter à la COVID-19, que devront faire les parents? La présidente de l'AMDES a encore fait allusion à la plateforme d'autoévaluation, tout en précisant que chaque cas devait être traité différemment, notamment selon l'âge: "On peut voir que ça dépend de la tranche d'âge. L'enfant de 5 à 10 ans a les mêmes symptômes qu'un adulte, mais ce ne sont pas les mêmes conséquences. Donc ça permettra aux gens de se gouverner."

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: ICI Radio-Canada · Crédit Photo: Capture d'écran