Nouvelles générales : Vol dans votre commerce : êtes-vous couvert?

Vol dans votre commerce : êtes-vous couvert?

Les couvertures d’assurance entreprises varient en fonction de votre secteur d’activité.

Publié le par Grands Titres dans Nouvelles générales
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Avec le feu, le vol est assurément l’une des craintes principales des propriétaires de commerce ou d’entreprise. Comment prévenir le vol? En cas d’entrée par effraction, de vol physique ou de vandalisme, votre entreprise est-elle couverte? Quels trucs mettre en place pour limiter les risques? Beaucoup de questions vous traversent probablement l’esprit et nous avons la réponse ici!

Êtes-vous bien assuré contre le vol physique?

Les couvertures d’assurance entreprises varient en fonction de votre secteur d’activité et sont conçues pour convenir aux besoins spécifiques de chaque domaine d’affaires. En effet, on ne propose pas les mêmes assurances à un garagiste qu’à un chiropraticien! Vérifiez votre police ou communiquez avec votre représentant, surtout si vous avez développé récemment un nouveau produit, modifié vos activités, effectué des rénovations ou ouvert une nouvelle succursale, par exemple.

L’assurance des biens des entreprises couvre entre autres les dommages causés par le vol à vos bâtiments ainsi qu’à votre matériel et vos marchandises, mais exclut par exemple le vol d’heures ou de données par les employés. Une protection adéquate contre le vol physique externe devrait couvrir :

·      Le vol des biens matériels de l’entreprise, ce qui inclut l’inventaire (dans le cas d’un commerce de détail, par exemple), les installations (aménagement, enseignes, etc.) ainsi que l’équipement;

·      Les pertes d’exploitation liées par exemple au vol d’un équipement essentiel au fonctionnement de l’entreprise;

·      Un bris dans votre entreprise, par exemple si un bâtiment est endommagé lors d’une entrée par effraction ou d’une tentative de vol.

Les couvertures nécessaires à votre type de commerce ou d’entreprise ainsi que les coûts associés sont basés sur une évaluation du risque en assurance.

Maintenant que vous savez si vous êtes couvert ou non, comment réagir si vous deviez être malheureusement victime d’un vol physique?

Quoi faire en cas de vol par effraction?

Votre alarme retentit, ou alors vous constatez que, pendant la nuit, il y a eu effraction dans votre commerce. Que devez-vous faire?

Tout d’abord, il faut impérativement prévenir la police. Les policiers pourront sécuriser les lieux et faire le constat de vol avec vous. Ensuite, prenez des photos afin d’avoir des preuves de l’ampleur des dégâts : non seulement des clichés à l’intérieur, lorsque vous le pourrez, mais aussi à l’extérieur (fenêtres, portes), surtout si des marques d’effraction sont présentes. Puis, communiquez avec votre représentant ou expert en sinistre. Si vous le pouvez, faites la liste des biens qui vous ont été volés et du matériel qui a été endommagé.

Comment prévenir le vol dans votre entreprise

Il n’est pas réaliste de croire qu’on peut prévenir à 100 % le vol, et c’est pourquoi il est important d’être bien assuré. Toutefois, il est possible de sécuriser votre lieu d’affaires afin de rendre la tâche plus ardue aux voleurs potentiels! Voici quelques conseils pour éviter le vol à l’étalage et l’entrée par effraction :

1. Limitez l’accès aux fenêtres et aux vitrines

Évitez de placer des poubelles ou de grands conteneurs près des fenêtres, qui pourraient faciliter le travail aux voleurs. En dégageant l’espace autour des fenêtres et des vitrines, et ce, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, vous compliquerez la tâche à ceux qui voudraient profiter de votre absence pour entrer et ressortir par la fenêtre… les bras chargés de vos biens!

2. Munissez-vous de caméras

Une caméra de surveillance est un excellent moyen dissuasif pour décourager les voleurs potentiels. De plus, elle vous permet d’obtenir des preuves en cas de vol, d’intrusion ou de méfait (comme des graffitis). Pour choisir une caméra de surveillance, pensez à la configuration des lieux et de vos besoins, comme la vision nocturne, la détection de mouvement, l’alimentation secondaire en cas de panne et la durée d’enregistrement.

3. Installez un système d’alarme

Toutes les entreprises devraient avoir un système d’alarme, peu importe leur taille. Ce système permet d’éviter les introductions par effraction, en plus d’être dissuasif. Selon le type de système d’alarme, vous pouvez même recevoir une alerte sur votre téléphone lorsqu’une personne pénètre dans une zone non autorisée (par exemple une salle avec un coffre-fort). Certains systèmes jumellent alarme et surveillance, avec caméra et détecteurs de mouvement, pour une sécurité accrue.

4. Verrouillez bien les fenêtres en plus des portes

L’employé qui a la tâche de verrouiller les portes à la fin de la journée doit aussi s’assurer que les fenêtres sont sécurisées et inaccessibles. Au besoin, munissez vos fenêtres de barreaux, par exemple pour celles facilement accessibles au rez-de-chaussée ou au sous-sol. Autre idée : posez un carillon ou une alarme sur la porte arrière ou l’accès pour la livraison, afin que vos employés soient avisés lorsqu’un visiteur est sur les lieux, surtout dans le cas de livraison de marchandises.

5. Éclairez votre commerce

Plus il fait sombre, plus il est tentant pour un voleur de s’essayer au crime parfait. Coupez court à la tentation en installant des lumières sur minuterie ou activées par le mouvement à l’intérieur du commerce. Si vous avez un accès à la ruelle, par exemple, maintenez l’endroit bien éclairé. Gardez votre enseigne allumée ainsi que vos vitrines avec une lumière d’appoint.

6. Maintenez une présence sur les lieux

Lors des heures d’ouverture, n’hésitez pas à faire appel à des employés non identifiés (détectives de plancher) pour patrouiller les lieux, par exemple dans le cas d’un commerce de détail ou d’un centre d’achat. Si vous avez du matériel ou de l’équipement de grande valeur, en plus d’un bon système de sécurité et de caméra, songez à l’option d’embaucher un agent de sécurité en dehors des heures d’activité. Soyez aussi attentif au contenu que vous partagez sur les réseaux sociaux et montrez plutôt que vous êtes présent et actif régulièrement sur les lieux. Évitez de montrer des images de succursale vide, même si vous devez fermer définitivement un local ou un point de vente. Les voleurs sont à l’affût de ce genre d’information!

En tant que propriétaire de commerce ou d’entreprise, vous avez assurément à cœur la sécurité de vos employés et de vos biens. C’est pourquoi, en plus de mettre en place les conseils pratiques ci-dessus, vous devriez périodiquement réviser votre police d’assurance avec un expert en la matière, comme votre représentant Promutuel assurance. Ne négligez jamais l’impact que peut avoir une assurance adaptée à vos besoins sur la bonne marche de vos activités d’entreprise!

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Promutuel · Crédit Photo: Adobe Stock