Alex Jones devra payer 45 M$ pour avoir nié l'existence d'une tuerie

Nouveau coup dur pour le portefeuille du complotiste

Grands Titres

Après avoir été condamné à payer 4,1 M$ à un couple dont le garçon était mort dans la fusillade de Sandy Hook, le complotiste Alex Jones devra encore délier les cordons de sa bourse. Vendredi, un tribunal du Texas l'a condamné à verser 45,2 M$, rapporte l'Agence France-Presse (AFP).

Jeudi, celui qui a fondé le site de désinformation Infowars avait été condamné par un jury à payer plus de 4 M$ à un couple dont le fils de six ans était mort dans la tuerie en 2012, l'une des pires fusillades survenues aux États-Unis. Un homme avait tué 20 enfants et six adultes avec l'aide d'un fusil semi-automatique. 

Sur son site web, Alex Jones avait alors prétendu que la boucherie n'était qu'une mise en scène de la part de gens contre les armes à feu. 

« Vous avez la capacité d'envoyer un message au pays entier, voire au monde (...). Et il consiste à arrêter Alex Jones. Arrêter la monétisation de la désinformation et des mensonges », avait déclaré au jury vendredi l'avocat des parents d'une victime décédée, Wesley Ball, en les priant de « faire en sorte qu'il ne puisse plus recommencer ». 

Alex Jones avait finalement avoué que la tuerie était bien réelle, mais n'avait pas voulu coopérer avec la justice. 

Au Texas et au Connecticut, des juges l'ont condamné à payer des dommages et intérêts aux proches des victimes. C'est toutefois un jury qui a dû établir le montant. 

Le complotiste pourrait bien faire face à d'autres sanctions financières.