L'homme qui s'injectait du synthol dans les muscles est décédé

Il avait 55 ans

Grands Titres

Valdir Segato, un Brésilien qui s'injectait du synthol dans les muscles, est mort, rapporte Balle Courbe.

Celui qui était âgé de 55 ans avait littéralement transformé son corps en raison de ces injections de synthol. Ce produit lui permettait de faire grossir ses muscles de manière artificielle et rapide. 

Bien que cette pratique est connue pour être dangereuse pour la santé, rien ne semblait l'arrêter. 

Balle Courbe explique que l'usage du synthol peut être à l'origine de nombreux problèmes de santé, dont:

- des embolies pulmonaires

- des lésions nerveuses et sous-cutanées

- des infections

- des accidents vasculaires cérébraux

- des granulomes, des kystes ou encore des ulcères

Le décès de Valdir Segato a été annoncé par des médias locaux, mais, au moment d'écrire ces lignes, la cause de sa mort n'a pas été révélée au public.