Un docteur explique pourquoi la grippe et le rhume semblent plus coriaces cette année.

Ses explications ont bien du sens !

Grands Titres

Alors que plusieurs pays ont observé une hausse de cas de grippe au cours des dernières semaines, un médecin généraliste s'est exprimé à ce sujet.

Le Dr Babak Ashrafi est médecin généralise et tout récemment, le média Lad Bible l'a interpellé au sujet des cas de grippe qui sont en hausse au Royaume-Uni.

Le mois précédent, le NHS (système de santé au Royaume-Uni) rapportait 520 patients qui étaient hospitalisés pour la grippe, tandis que ce mois-ci, on parle de 3764 patients.

Selon le Dr Ashrafi, il y a tout d'abord une grande confusion quant aux symptômes liés aux divers virus qui circulent présentement: «Ce que beaucoup pourraient penser n'être qu'un simple rhume hivernal qui cause des ravages parmi une grande partie de la population est en fait une gamme de virus différents et d'autres infections respiratoires qui nous frappent à peu près au même moment.»

En plus de la COVID, la grippe, le rhume, on retrouve aussi le virus respiratoire syncytial qui circule.

Comme l'a souligné le Dr Ashrafi, les mesures sanitaires «ont sans aucun doute eu un effet sur notre système immunitaire», ce qui peut faire en sorte que notre corps a «oublié la meilleure façon de les combattre».

Le docteur a poursuivi en ajoutant: «Ainsi, attraper un rhume ou une grippe cet hiver peut vous faire vous sentir un peu plus mal qu'avant 2020, mais gardez à l'esprit que sans test, il est difficile de savoir de quoi vous êtes infecté.»

De nouvelles variantes d'Omicron ont aussi fait leur apparition, comme l'a fait remarquer le Dr Ashrafi: «Nos vaccins pourraient ne pas être aussi efficaces pour prévenir l'infection qu'ils l'étaient pour d'autres variantes. »

Le médecin a aussi rappelé qu'il «est important de ne pas oublier que ces virus se reproduisent et survivent plus longtemps dans des environnements plus froids et se transmettent plus facilement lorsque nous socialisons davantage à l'intérieur».

Bref, comme l'a simplement indiqué le Dr Ashrafi, la seule et unique façon d'éviter de tomber malade pendant l'hiver est de suivre les règles qui avaient été mises en place lorsque les mesures sanitaires étaient en vigueur.