Un jeune homme de 22 ans montre les effets néfastes du vapotage

Jonathan a publié des photos de lui à l'hôpital, les poumons « affaissés »

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 10 mois
Un jeune homme de 22 ans montre les effets néfastes du vapotage
Courtoisie

Un jeune homme qui a souffert d'un affaissement pulmonaire souhaite sensibiliser les jeunes aux dangers liés au vapotage.

C'est à l'âge de 17 ans que Jonathan Blecher a commencé à vapoter.

Cinq après avoir adopté cette mauvaise habitude, Jonathan a développé une si grande dépendance qu'il consommait l'équivalent de «20 cigarettes par jour».

Au cours du mois dernier, Jonathan a remarqué que sa santé semblait se détériorer, puis un matin, il s'est réveillé à bout de souffle et avec une douleur atroce à l'épaule gauche.

Un jeune homme de 22 ans montre les effets néfastes du vapotage

Le jeune homme, aujourd'hui âgé de 22 ans, a expliqué: « Je me suis réveillé mourant [ce matin]. J'étais terrifié et je savais juste que quelque chose n'allait vraiment pas, mais je ne savais pas quoi. »

Jonathan, qui est originaire de Covington, en Virgine, a poursuivi en déclarant: «J'avais l'impression que mon épaule était un ballon sur le point d'éclater. J'étais vraiment essoufflé et chaque respiration que je prenais aggravait la douleur à l'épaule, mais je ne réalisais pas pourquoi. Ça n'a pris que deux minutes pour se rendre à l'hôpital, mais ce furent les deux minutes les plus longues et les plus effrayantes de ma vie. Je regardais vraiment la mort en face.»

Après être arrivé à l'hôpital, Jonathan a fondu en larmes lorsque les médecins lui ont dit avoir repéré un trou dans son poumon gauche qui s'était affaissé.

Les chirurgiens ont donc dû insérer un tube pour retirer l'air piégé qui commençait à écraser ses poumons et son coeur.
Puisque le poumon n'a pas pu guérir naturellement, les médecins n'ont pas eu le choix de retirer une partie du poumon gauche.

Un jeune homme de 22 ans montre les effets néfastes du vapotage

Depuis ce troublant épisode, Jonathan est bien décidé à sensibiliser les plus jeunes quant aux dangers liés au vapotage: «Je n'oublierai jamais quand j'ai appelé ma mère et la façon dont elle a crié et pleuré. Cela semble horrible, mais j'utiliserais vraiment n'importe quel vapo sur lequel je pourrais mettre la main, c'était tellement addictif. Je fumais l'équivalent d'environ 20 cigarettes par jour. Sur mon dossier médical, il est indiqué que j'ai eu une tension spontanée dans le thorax à cause du vapotage.»

Jonathan doit maintenant composer avec les conséquences de ce poumon affaibli et ainsi, il est souvent essoufflé après des tâches très simples comme un appel téléphonique.

Bien que le jeune homme n'ait plus rien à craindre quant au fonctionnement de ses poumons, il devra toutefois se faire à l'idée que ceux-ci seront plus faibles pour le reste de sa vie: «J'ai absolument arrêté de vapoter. Toute l'expérience a été terrifiante, douloureuse et si mauvaise que je ne toucherai plus jamais à un appareil qui produit de la fumée.»

Source: Lad Bible