Un propriétaire de restaurant dénonce sur les médias sociaux les clients qui partent sans payer

Il a pris les grands moyens

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 5 mois
Un propriétaire de restaurant dénonce sur les médias sociaux les clients qui partent sans payer
Capture d'écran vidéo Facebook

Après avoir fait affaire avec de nombreux clients qui sont partis sans régler leur facture, un restaurant en Floride a décidé d'agir. Ainsi, le propriétaire du Rick's on the River dévoile maintenant l'identité des fautifs sur les réseaux sociaux.  

Le restaurant de Tampa compte dorénavant 16 caméras de sécurité. Les clients qui partent sans payer se voient maintenant exposés sur la page Facebook du restaurant appartenant à Ken Brackins. 

C'est notamment le cas de cette cliente en Mercedes qui a refusé de payer sa facture complète parce que « le vent aurait renversé sa bière ». Le magasin a filmé non seulement le visage de la cliente, mais aussi la plaque d'immatriculation de son véhicule. 

Et cela porte fruit. Des clients qui sont partis sans payer décident de revenir à l'établissement pour s'acquitter de leur dette, en échange d'un retrait de la vidéo compromettante à leur sujet sur les réseaux sociaux. 

« Une des dames est entrée et a payé la note. Merci à tous ceux qui ont partagé notre publication ! De toute évidence, ces gens ne savaient pas que si vous dînez chez Rick's, vous êtes identifié via les réseaux sociaux. Ce sont les derniers criminels à "oublier" de payer. Notez la méthode de fuite rapide qui consiste à jeter votre petit gars sur la banquette arrière et à le laisser attacher sa ceinture. J'ai de superbes photos de vous, de votre voiture et de votre étiquette. Revenez et payez votre note ! Remarque : avant que quiconque ne leur dise de les laisser tranquilles, ils ont peut-être juste faim, leur note contenait une bière et 2 levers de soleil à la tequila », écrit le restaurant. 

Certains internautes ont soutenu le restaurateur. Voici quelques commentaires :

« Je vous adore de faire cela. Le monde a besoin de plus d'exposition et de responsabilité ». 

« Que se passe-t-il, les gens ? »

« Il n'y a pas de mot pour décrire les personnes comme ça ».

D'autres ont plutôt encouragé le restaurateur à appeler la police.

Articles recommandés:

Source: Facebook