Un vendeur de drogue épinglé par la police à son premier jour de « travail »

Il n'aura pas fait long feu !

Grands Titres

Un vendeur de drogue britannique qui venait de commencer son activité illicite n'aura pas fait long feu. Il a été arrêté dès son premier jour de travail, rapporte The Lad Bible

Rudy Young travaillait au départ comme marchand de ferraille. Mais à la suite de son divorce, il a sombré dans l'univers de la cocaïne et a contracté beaucoup de dettes. Il a alors décidé de vendre de la drogue afin de pouvoir gagner plus d'argent. 

Toutefois, le 20 janvier 2021, il a été arrêté par la police, qui a aperçu un individu penché à travers la vitre de la voiture de l'homme de 35 ans.

En fouillant le véhicule, les agents ont trouvé certains sacs avec de la poudre blanche, deux téléphones cellulaires, et des centaines de livres en argent comptant.

Selon l'avocate de la défense, Julie Taylor, son client a décidé de vendre de la drogue après avoir reçu des menaces, comme il ne remboursait pas ses dettes. M. Young a alors accepté. 

« Il n'a pas eu beaucoup de succès. Il s'est fait prendre dès le premier jour », ajoute son avocate. 

M. Young a plaidé coupable à des accusations de possession de drogue avec l'intention d'en faire le commerce.

« Vous êtes clairement une personne débrouillarde parce que vous avez créé votre propre entreprise en tant que marchand de ferraille agréé. Vous avez une relation et vous voulez bien faire dans le monde. Votre problème est survenu inévitablement parce que vous avez commencé à prendre de la cocaïne, qui est une substance destructrice, addictive et coûteuse. Ceux qui la prennent inévitablement ne peuvent pas se la permettre, et vous finissez par être piégé dans un cycle de votre propre cause, où vous êtes mis en contact avec ceux qui sont des criminels sérieux qui veulent que vous fassiez leur travail », a tranché le juge Simon Medland. 

Il a condamné M. Young à une peine de deux ans, avec sursis et lui a ordonné de faire 150 heures de travail bénévole.