Une femme enceinte de 8 mois découvre qu'elle porte l'enfant d'un autre couple.

Tous les détails à l'intérieur...

Grands Titres

Une femme enceinte de huit mois a découvert lors d'un examen de routine qu'elle portait l'enfant d'un autre couple.

C'est le média israélien Haaretz qui a rapporté l'histoire très singulière d'une femme qui a eu recours à une fécondation in vitro réalisée à l’hôpital Assuta de Rishon Lezion au sud de Tel Aviv (Israël) et qui a découvert que les médecins lui avaient inséminé un autre embryon que le sien.

La direction de l'hôpital Assuta a rapidement réagi à la découverte de cet «incident» en déclarant: «Le cas en question à Rishon Lezion a été examiné hier soir. Des médecins expérimentés ont été mobilisés, et le cas a été immédiatement transmis au ministère de la Santé. »

Le ministère de la Santé a créé pour sa part une commission d'enquête en réunissant plusieurs professionnels qui auront pour objectif d’identifier l’origine du fœtus et de savoir si l’embryon du couple a été inséminé à une autre femme.

Au cours des prochaines semaines, une quarantaine de couples qui ont eu recours à cette procédure le même jour devront subir des tests génétiques.

Comme l'a expliqué le professeur Cyrille Cohen, «Lorsqu’on décongèle des embryons, il faut que deux personnes soient présentes. Il faut vérifier les noms, malheureusement l’erreur est humaine. Et cette erreur est grave».

Rappelons qu'en novembre 2021, un cas similaire d’échange d’embryons était déjà apparu aux États-Unis et les deux familles avaient finalement pu récupérer leur enfant.

Signalons enfin qu'un tel type d'erreur demeure toutefois extrêmement rare.