Une mère de famille n'a pas travaillé depuis 20 ans à cause de son apparence unique

Pourtant, elle adorerait avoir un travail...

Grands Titres
Grands Titres
Publié il y a 5 mois
Une mère de famille n'a pas travaillé depuis 20 ans à cause de son apparence unique
Courtoisie

Une mère de famille n'a pas travaillé depuis 20 ans à cause de son apparence unique, rapporte LADbible. Elle est également bannie des salons de tatouages.

Melissa Sloan, originaire du Pays de Galles, mène une vie qui sort de l'ordinaire. En effet, celle qui a environ 100 tatouages n'arrive pas à trouver un emploi en raison de son apparence qui ne passe pas inaperçue.

« J'ai postulé pour un emploi et ils m'ont regardé et ont dit "qu'est-ce que c'est ça?", comme si je n'étais pas un être humain », a-t-elle confié au Daily Star.

Une mère de famille n'a pas travaillé depuis 20 ans à cause de son apparence unique
Crédit photo: Courtoisie

« J'adorerais avoir un travail et je leur prouverais qu'ils ont tort parce qu'ils n'arrêtent pas de me dire "nous ne voulons pas vous donner de travail, personne ne vous donnera de travail" », raconte la mère de deux enfants.

« J’adorerais devenir avocat spécialisé dans les affaires criminelles, car j’ai moi-même toujours eu des ennuis avec la police. Donc je pense que je pourrais faire ce travail », affirme celle qui est âgée de 45 ans.

Une mère de famille n'a pas travaillé depuis 20 ans à cause de son apparence unique
Crédit photo: Courtoisie

Son addiction aux tatouages lui a valu d'être banni de nombreux salons de tatouages.

« Je suis banni des salons de tatouage, car mon visage est plein de tatouages », indique-t-elle. « Les salons de tatouage me ferment la porte – les tatoueurs ne me laissent pas entrer », déplore-t-elle.

Toutefois, pour assouvir ses besoins, elle n'hésite pas à se tatouer elle-même. « J'ai mon propre kit et je le sors à tout moment de la journée », confie-t-elle. Son partenaire lui apporte de l'aide au besoin.

Articles recommandés:

Source: LADbible