Politique : Développements majeurs concernant la bombe atomique

Développements majeurs concernant la bombe atomique

Inquiétant...

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
73 73 Partages

Ce sont plus de 120 pays qui ont adopté vendredi un traité afin de bannir les armes nucléaires durant un vote des Nations unis. Or, ce vote a été boycotté par tous les pays qui détiennent la bombe atomique, tout comme par plusieurs de leurs alliés, incluant le Canada. 

Selon les informations publiées par l'Associated Press, 122 pays ont voté en faveur de ce traité. Toutefois, les Pays-Bas ont manifesté leur opposition et le Singapour s'est abstenu. 

Toutefois, aucun des neufs pays détenteurs ou présumés détenteurs de l'arme nucléaires n'a appuyé le traité. Il s'agit des États-Unis, de la Russie, du Royaume-Uni, de la Chine, de la France, de l'Inde, du Pakistan, d'Israël et de la Corée du Nord. La plupart de leurs alliés, dont le Canada, n'ont également pas assisté au vote. 

« Nous n'avons pas l'intention de signer, de ratifier ou de devenir partie à ce traité. Cette initiative ignore clairement les réalités de l'environnement de sécurité internationale. Au contraire, ce traité ne fera que multiplier les divisions à un moment où le monde doit rester uni face aux menaces croissantes, y compris celle posée par les efforts continus de prolifération nucléaire de la République populaire démocratique de Corée. À cet égard, nous réitérons nos engagements au titre du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et réaffirmons notre détermination à préserver et à continuer de promouvoir son autorité, son universalité et son efficacité », ont déclaré les représentants permanents des États-Unis, du Royaume-Uni et de la France aux Nations Unies, dans des propos repris par Radio-Canada. 

Le traité demande entre autre aux pays y adhérant « dans aucune circonstance, ne développe, teste, produise, manufacture, acquière, possède ou entrepose des armes nucléaires ou d'autres engins explosifs nucléaires ». Le traité interdit aussi la menace de recourir aux armes nucléaires. 

Dès septembre, il pourra être ratifié pour entrer en vigueur dès que 50 pays l'auront signé. 

Partager sur Facebook
73 73 Partages

Source: Radio-Canada
Crédit Photo: Fotolia