Politique : Énorme bourde d'un quotidien montréalais!

Énorme bourde d'un quotidien montréalais!

C'est ce qu'on appelle vivre dans le passé..!

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
7 7 Partages

Au lendemain des quatre élections partielles qui se tenaient, hier, au Québec, le quotidien Le Devoir a commis une bourde plutôt gênante. Sur sa Une de mardi, on peut lire que la circonscription d'Arthabaska «reste à l'ADQ».

Le seul problème: le parti créé en 1994 n'existe plus depuis 2012... Il a bien sûr fait place depuis à la Coalition avenir Québec, le parti de François Legault. Parions que l'ancien chef de l'ADQ Mario Dumont a bien ri en lisant Le Devoir ce matin.

Il faut savoir que ce n'est pas la première fois que Le Devoir commet cette erreur. Le 25 février dernier, on pouvait lire dans ses pages «Le PQ et l'ADQ dénoncent l'amateurisme du gouvernement», s'attirant un bon nombre de railleries.

La nouvelle devise du quotidien étant «Libre de penser», on peut présumer que le pupitreur qui a révisé la Une est libre de penser que l'ADQ existe toujours. Mais puisque la première devise était plutôt «Fais ce que dois», il y a fort à parier que Le Devoir fera un erratum au cours des prochaines heures!

Partager sur Facebook
7 7 Partages

Crédit Photo: Fotolia