Politique : Un haut fonctionnaire corrompu dans l'eau chaude

Un haut fonctionnaire corrompu dans l'eau chaude

Tous les détails ici...

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
279 279 Partages

Au cœur d'une enquête de l'Unité permanente anticorruption, le directeur général de la ville de Terrebonne pourrait tout de même toucher 350 000$ en salaire au cours des deux prochaines années.

Selon La Presse, les élus de Terrebonne seront appelés à voter sur la signature d'une entente pour mettre fin au contrat d'emploi du directeur général Luc Papillon.

La proposition est toutefois loin de faire consensus chez les élus. Rappelons que le directeur général de la municipalité a été contraint de quitter ses fonctions l'automne dernier.

En vertu de cette entente, monsieur Papillon toucherait 24 mois de salaire ainsi qu'une somme de 7457,77 $ pour des vacances et des congés non utilisés. Il serait par la suite admissible à son régime de retraite.

L'ancien maire Jean-Marc Robitaille et son chef de cabinet, Daniel Bélec sont également ciblés par cette enquête de l'UPAC.

Les trois hommes auraient été au cœur d'un stratagème de corruption pour obtenir des avantages personnels tels que des voyages en échange de l’attribution de contrats publics.

Partager sur Facebook
279 279 Partages

Source: La Presse
Crédit Photo: Fotolia