Politique : Un politicien québécois démissionne après avoir été soupçonné d'être saoul à la radio

Un politicien québécois démissionne après avoir été soupçonné d'être saoul à la radio

Il a traité des électeurs de «douchebags».

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
36 36 Partages

Le fondateur de Québec 21 et candidat dans Loretteville-Les Châtels Frédérick Têtu a retiré sa candidature, jeudi matin.

Selon les informations publiées par TVA Nouvelles, c'est à la suite de son passage erratique sur les ondes de Radio X que le politicien a fait cette annonce.

M. Têtu est analyste politique de longue date à CHOI, en plus d'enseigner la philosophie au Cégep Garneau. Il se défend toutefois d'avoir été en état d'ébriété durant son entrevue avec l'animateur Yannick Marceau, invoquant plutôt un «état de fatigue extrême». 

Ils étaient nombreux, tant du côté des auditeurs que des animateurs de CHOI, à croire que M. Têtu avait bu en raison de sa bouche molle et son incapacité à prononcer plusieurs mots et expressions. Après avoir prononcé quelques jurons, il a entre autre traité une partie des électeurs de Régis Labeaume, actuel maire de Québec, de «douchebags». 

«Le voteur Labeaume, qui n’est pas à gauche, c’est le "douchebag". Oui oui ! C’est drôle parce que le "douchebag", il fait rire de lui à gauche, mais là il va commencer à faire rire de lui à droite aussi. C’est le "douchebag" osti. S’cusez-moi, ça sort de tous les bords, tous les côtés», a-t-il déclaré en ondes.

Selon lui, l'annonce du retrait de sa candidature reste «la meilleure chose» à faire. 

Partager sur Facebook
36 36 Partages

Source: TVA Nouvelles · Crédit Photo: Fotolia