Politique : Une demande officielle pour la tenue d'un autre référendum

Une demande officielle pour la tenue d'un autre référendum

Entre l'automne 2018 et le printemps 2019

Publié le par Grands titres dans Politique
Partager sur Facebook
40 40 Partages

L'Écosse pourrait bien tenter d'imiter les Québécois avec la tenue d'un second référendum destiné à gagner son indépendance.

La première ministre écossaise Nicola Sturgeon a formellement fait une demande à Londres pour la tenue d'un nouveau référendum, vendredi. Selon l'Associated Press, la politicienne a déclaré que les Écossais ont le droit à l'autodétermination. 

Elle a donc envoyé à la première ministre britannique, Theresa May, une lettre lui demandant un transfert de pouvoirs afin de permettre la tenu d'un vote. Selon elle, la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne causera d'importantes conséquences sur l'Écosse, qui avait voté contre le Brexit. 

Comme les circonstances ont changé, les Écossais ont le droit de décider de leur avenir, a écrit la politicienne. 

Un vote en faveur de la tenue d'un second référendum entre l'automne 2018 et le printemps 2019 a été effectué cette semaine par le Parlement écossais. 

Toutefois, selon Theresa May, le moment est mal choisi pour la tenue d'un tel vote et le gouvernement britannique a annoncé avoir l'intention de refuser la demande de l'Écosse. 

Le bureau de Mme May a quand même confirmé avoir reçu la lettre de son homologue écossaise et a annoncé qu'elle y répondra au moment opportun. 

Une décision que dénonce Mme Sturgeon, qui estime qu’«aucun argument rationnel» ne justifierait le refus de Londres. La première ministre écossaise espère des discussions constructives entre les deux gouvernements, sinon, elle a déclaré qu'enne en informera son parlement afin de faire progresser le dossier. 

Partager sur Facebook
40 40 Partages

Source: Journal Métro · Crédit Photo: Fotolia