Helene Boudreau: « Depuis un mois, je pleure presque à chaque jour »

Tous les détails à l'intérieur...

Grands Titres

La dernière année a été particulièrement mouvementée pour Helene Boudreau, celle qui s'est fait connaître en tant que «fille de l'UQAM». La star des réseaux sociaux s'est toujours affichée comme étant très forte par rapport aux commentaires à son sujet, mais comme elle l'a confié en entrevue, elle s'est retrouvée dernièrement dans une situation plus difficile.

C'est lors d'une séance de questions et réponses qui a été publiée sur Instagram quun internaute a demandé à Helene Boudreau si celle-ci souffrait d'une dépression. La réponse de la jeune femme a été très transparente : «Depuis un mois je pleure presque chaque jour. J'ai eu un genre de wake up call, une révélation intérieure vraiment intense. Depuis, toutes les choses que je voulais ou que je croyais vouloir ne valent plus rien pour moi. C'est dur à expliquer ici. Mes plans de vie ont énormément changé et je ne veux plus être là où je suis, mais je suis prise... »

Alors qu'un fan a demandé à Helene Boudreau pourquoi elle avait choisi le métier qu'elle pratique, la «fille de l'UQAM» a expliqué: «Au début, je voulais juste économiser un peu de sous pour mon université, mes dettes d'université comme une simple étudiante et je suis tombée dedans à très grande vitesse. Du jour au lendemain ma vie a basculé pour le bien et pour le mal. Je n'ai pas choisi le métier, mais c'est lui qui m'a choisie. »

Toujours lors de cette séance de questions et de réponses, Helene Boudreau a aussi confié qu'elle avait récemment commencé à consulté un spécialiste: «Je suis accro aux réseaux sociaux, je suis accro à l'argent, je suis accro à l'attention... J'ai beaucoup de problèmes. Je vois un psy pour cela. Je ne peux pas prendre de vacances, je vais faire des crises pour travailler, littéralement si je ne travaille pas et que le monde ne travaille pas pour moi, je chicane le monde qui m'entoure. [...] Je suis rendue une image de divertissement et je ne sais pas où est la limite. »

Malgré tous ces questionnements, il y a beaucoup de positif dans la vie de la jeune femme, et en plus, elle peut aussi compter sur son amoureux Jessy Jones: «Je crois que j'ai toujours rêvé d'être populaire, d'avoir une Lamborghini, d'avoir de l'argent, d'avoir de belles choses que très peu de monde peuvent s'offrir. L'être humain veut toujours ce qu'il ne peut pas avoir. Quand il l'obtient enfin il se rend compte que [ce] n'est pas le produit final qu'il voulait, mais enjoy le processus pour y arriver. Je n'ai pas pris le temps d'avoir simplement du temps pour enjoy. La pression de tout faire vite avant ses 30 ans.»

Bref, on lui souhaite sincèrement de trouver des réponses à ses questions. On lui souhaite aussi sincèrement une bonne année 2023.