Showbiz : Mannequin de renommée internationale et agricultrice en Beauce

Mannequin de renommée internationale et agricultrice en Beauce

Tous les détails à l'intérieur...

Publié le par Grands Titres dans Showbiz
Partager sur Facebook
0 0 Partages

Kellyanne Bilodeau n'a que 19 ans et elle a déjà travaillé comme mannequin dans des grandes villes comme Paris, Séoul, New York, Londres, Milan, Athènes... Mais quand elle revient au Québec, elle travaille comme agricultrice sur la ferme laitière familiale où elle a grandi à Saint-Odilon, en Beauce.

« C’est tout naturel. Je pense que j’aime mieux vivre en campagne, mais j’aime aussi la ville! », a t-elle confié à Radio-Canada.

Avant la crise actuelle, Kellyanne était à Séoul. 

Comme sa carrière de mannequin est sur pause en raison de la pandémie, elle travaille maintenant jusqu'à 30 heures par semaine à la ferme familiale et chez un agriculteur voisin.

Kellyanne avait 15 ans quand elle a été recrutée sur Facebook. 

« C’est une agence de Québec qui m’a contactée par Facebook. Ils voulaient me rencontrer. Je n’étais pas certaine, j’ai montré ça à mes parents et ils m’ont dit de faire attention. Je suis allée à l’entrevue avec mes parents », a-t-elle raconté à Radio-Canada. 

« Je suis fière de m’être démarquée dans cette industrie-là. Je ne me maquille jamais. Je suis une fille de campagne, et d’avoir percé dans ce milieu-là, ça me rend fière. Je suis un peu différente des autres mannequins qui souvent connaissent plus ça que moi », a-t-elle avoué. 

De toutes les villes qu'elle a visité, Kellyanne préfère sans aucun doute Paris. 

« La Ville Lumière est la première ville sur la scène internationale que j’ai visitée. C’était pour des castings d’abord, et j’y suis retournée pour le travail », a-t-elle dit. 

Mais il n'y a rien comme travailler au Canada. 

« J’aime vraiment faire du mannequinat au Canada. Le magazine Elle Canada, je l’ai fait deux fois. J’aime vraiment quand c’est ici, il y a une fierté supplémentaire », a expliqué Kellyanne. 

Partager sur Facebook
0 0 Partages

Source: Radio-Canada · Crédit Photo: Courtoisie