Une entraîneuse plonge dans l'eau afin de sauver une nageuse qui s'est évanouie en pleine compétition.

Elle lui a carrément sauver la vie.

Grands Titres

Une entraîneuse de natation a commis un geste héroïque en plongeant à la rescousse d'une nageuse qui s'était évanouie dans la piscine lors des Championnats du monde FINA 2022.

C'est mercredi que la nageuse de l'équipe américaine Anita Alvarez s'est évanouie alors qu'elle approchait la fin de sa routine lors de la finale libre en solo de natation artistique.

Comme les sauveteurs de l'événement ont tardé à réagir, l'entraîneuse d'Alvarez, Andrea Fuentes, a bondi dans l'eau afin d'aller à la rescousse de l'athlète.

L'entraîneuse a confié avoir ressenti une «grande frayeur» lors d'une entrevue avec MARCA: «J'ai dû intervenir parce que les sauveteurs ne le faisaient pas. J'avais peur parce que j'ai vu qu'elle ne respirait pas, mais maintenant elle va très bien.»

Le photographe de l'AFP, Oli Scarff, a filmé le moment où Alvarez s'enfonçait dans l'eau tandis que Fuentes la ramenait à la surface.

Une autre nageuse n'a pas tardé à sauter dans l'eau afin d'aller assister l'entraîneuse. Une fois qu'Alvarez a été sortie de l'eau, elle a pu recevoir des soins médicaux.

L'entraîneuse a annoncé dans un communiqué que la nageuse se reposerait toute la journée: «Les médecins ont vérifié tous les signes vitaux et tout est normal : fréquence cardiaque, oxygène, taux de sucre, tension artérielle, etc... tout va bien. Nous oublions parfois que cela se produit dans d'autres sports de haute endurance. Nous avons tous vu des images où certains athlètes n'atteignent pas la ligne d'arrivée et d'autres les aident à y arriver.»

Mme Fuentes a poursuivi en ajoutant: «Notre sport n'est pas différent des autres, juste dans une piscine, nous repoussons les limites et parfois nous les trouvons. Anita se sent bien maintenant et les médecins disent aussi qu'elle va bien. Demain, elle se reposera toute la journée et décidera avec le médecin si elle peut nager les finales par équipe libre ou non. Merci pour tous vos bons vœux pour Anita.»

Rappelons qu'en juin 2021, Alvarez avait déjà perdu connaissance lors d'une épreuve de qualification olympique et qu'elle avait été encore sauvée par son entraîneuse Fuentes.